Après un baccalauréat scientifique, je m’engage dans la voie des sciences et techniques des activités physiques et sportives animée par la volonté de devenir handballeuse professionnelle et de préparer le concours d’enseignant d’EPS.

Après une blessure grave, je mets ma carrière sportive entre parenthèse et découvre l’anthropologie. Cette science centrée sur l’humain me permettra de développer une méthodologie d’entretien qualitatif (basée sur les entretiens d’explicitation), me fera rencontrer la neurobiologie, les neurosciences et la neurophénoménologie ainsi que la philosophie.A l’obtention de mon doctorat, je m’engage dans un parcours en VAE pour obtenir la licence de psychologie me permettant de compléter mon parcours. Ma visée : l’échec scolaire et le renouvellement des pratiques de soutien scolaire en prenant en compte les troubles d’apprentissage.

 

Mon parcours professionnel a débuté par des jobs de subsistance tels que la vente ou la garde d’enfants.

Puis, j’ai eu l’occasion d’entrainer une équipe -18 ans en championnat de France de handball.

Mon DEUG m’a permis de travailler dans l’animation.  Puis j’ai enchainé les expériences d’enseignement avec divers publics.

J’ai choisi de me mettre à mon compte pour développer une entité éducative singulière, adaptée aux porteurs de troubles d’apprentissage.

J’ai crée Julie’s school en 2014. J’ai commencé par une structure en auto-entreprise en vue de tester le dispositif d’accompagnement éducatif. Les demandes des parents m’ont rapidement amenée à me poser la question d’un dispositif plus accessible économiquement parlant et d’outils et de méthodes transférables au quotidien.

J’ai pensé une nouvelle structure avec une partie numérique et une partie formation pour répondre à ces besoins.

J’ai créé SYD Apprendre Autrement. J’ai participé au concours Talent des cités 2015. Le projet SYD a été primé lauréat national. Depuis, une équipe composée de techniciens et spécialistes de la création de jeux vidéos a été constituée et est sur le point d’éditer sa première application  numérique dédiée aux « dys ».

J’aime transmettre. Il était donc tout à fait logique pour moi de faire la demande d’un numéro de formateur. Je travaille en formation autour de 3 axes principaux : la pédagogie, la didactique et l’innovation (surtout liée au numérique et aux troubles d’apprentissage).

Mon prochain projet : une classe unique pour élèves porteurs de troubles d’apprentissage, en phobie scolaire ou en autisme léger. A suivre…

Mes compétences générales concernent essentiellement la gestion de projet, la création ou l’adaptation de méthode, la recherche scientifique, la création de projet innovant, le management d’équipe et l’animation.

Mes compétences spécifiques concernent la prise en charge des troubles d’apprentissage, la gestion de la relation pédagogique, la préparation didactique, l’utilisation des outils numériques, les connaissances génériques, le développement de l’enfant, la mémoire, le processus d’apprentissage…